logo bing

Bing pénalise les fautes d’orthographe

L’importante de la qualité rédactionnelle

Quand nous conseillons nos clients sur le développement du contenu de leur site, nous insistons régulièrement sur la nécessité de présenter un contenu textuel riche et de qualité. Même si cela est un élément qui prend du temps à mettre en place, le bénéfice pour le visiteur et l’effet positif sur son référencement naturel sont des éléments déterminants qu’il ne faut surtout pas négliger.

Bing met l’accent sur la qualité

Marre de lire des textes vides de sens et d’intérêt? Irrité par les fautes d’orthographe et de grammaire, qui, outre le fait de nuire au discours professionnel du site, rendent parfois la compréhension même du texte compliquée?

Bing prévient sur son blog : la qualité des contenus est primordiale et les fautes sont pénalisées : “erreurs grammaticales, d’orthographe, fautes de frappe, image ne correspondant pas à l’article…” sont des éléments qui peuvent résulter d’une erreur humaine, mais qui, s’ils sont trop présents dans un contenu, seront pénalisés dans les moteurs de recherche.

Écrire est donné à tous (ou presque), donner un sens l’est moins

Il est facile d’écrire. Désormais, avec les blogs, réseaux sociaux, plateformes de partage de contenu, nous sommes tous créateurs de contenu, et c’est une très bonne chose. Mais parmi ces contenus, seuls les contenus de qualité se détachent. Rédiger un article prend du temps, demande des investigations, un esprit de synthèse, et doit apporter quelque chose au lecteur.

Prenons l’exemple d’un de nos clients, qui tient un blog sur le boeuf (https://www.leblogduboeuf.fr). Rémy Dubernet, l’auteur, est un jeune entrepreneur passionné. Même très occupé, il prend le temps de rédiger des articles de qualité, les plus exhaustifs possibles. Sa passion pour son sujet lui permet de trouver l’inspiration. Ses clients et les questions de ses proches, partenaires, fournisseurs, lui donnent les idées de sujets. Savez-vous que la meilleure viande nécessite une maturation? Quels sont les critères d’une dégustation de viande?

Sa maîtrise du sujet et la qualité de ses interventions ont permis à sa jeune entreprise (site en ligne depuis novembre 2013) de se faire très vite remarquer. Si le positionnement de marché de son e-commerce a aidé ce jeune entrepreneur à se faire remarquer, ses articles ont également fait mouche auprès des journalistes, lui permettant d’être repris par des médias nationaux rapidement (Huffington Post, France 3 régional puis national, l’Express, LaDépêche.fr…). C’est un phénomène que nous avions également retrouvé quelques années plus tôt avec un autre client, Cavissima, qui avait attiré l’attention des journélistes avec les contenus de son blog sur le vin.

Quand et quoi rédiger?

Tout d’abord, les contenus de votre site (menus, fiches produit, pages d’informations, actualités, FAQ, mais aussi mentions légales, conditions de vente…) se doivent d’être bien rédigés. C’est une question d’image et d’efficacité.

Mais au delà, il faut aussi penser à votre manière d’interagir sur les réseaux sociaux, sur votre page de gérant ou sur le profil de votre entreprise sur LinkedIn et Viadeo, sur votre compte Twitter, sur vos blogs : elle se doit de respecter la qualité de vos contenus, où qu’il se trouvent. Cela ne vous empêche pas pour autant de ne pas différencier votre discours entre vos publications Facebook destinées à vos fans à créer une proximité, et les descriptifs des fiches produits qui doivent être fonctionnels, informatifs et rassurants.

Pour développer son contenu, il faut rédiger. C’est une évidence.

Quand rédiger?

Il n’y a pas de réponse toute faite à cette question, mais une stratégie de contenu se repose sur un fait : les contenus doivent croître de manière naturelle. Mieux vaut rédiger régulièrement un petit peu, et des contenus de qualité, que pondre d’une coup sur une dizaine de sujets différents, traités à la va vite, sans se relire et sans faire relire. Et puis rien de vous empêche, si vous avez un peu plus de temps qu’à l’accoutumée, de rédiger plusieurs articles, puis de les planifier pour des sorties.

Que rédiger?

Là encore, les pistes de sujets se trouvent dans l’actualité (votre site/business est-il concerné par telle actualité?), dans votre cible (ciblez vous vos clients, vos investisseurs?), dans les questions que l’on vous pose fréquemment, dans l’innovation que vous pouvez apporter… bref, les sources d’inspirations sont nombreuses.

Mon article n’est pas exhaustif, je n’ose pas le publier.

Faites vous relire par des experts, entourez-vous de personnes pouvant vous aider, posez des questions sur des forums spécialisés. Personne n’a le savoir absolu, mais nous avons la chance de bénéficier grâce au web d’une multitude de sources et d’une facilité d’accès à des personnes référentes dans chaque domaine.

Mettre à jour

Il ne faut pas oublier non plus que l’avantage d’internet, c’est aussi de pouvoir faire évoluer ses contenus déjà publiés. Pensez à mettre à jour et compléter vos articles de fond lorsque cela est nécessaire. Vos utilisateurs comme les moteurs de recherche n’en seront que plus satisfaits.

Article précédent
e-commerce : ce qui change en 2014
Article suivant
Bienvenue à Pierre

Articles liés

Menu

<   Navigation | BEENOME

beenome