recherche sémantique

Glissement du SEO vers la recherche sémantique

infographie référencement naturel

L’infographie SEO de nos confrères d’Axenet. Source

A l’origine, le métier de référenceur est un métier destiné à optimiser un site internet et son environnement pour satisfaire les critères des moteurs de recherche et positionner le plus haut possible les pages dudit site dans les résultats des moteurs de recherche (SERP).

Le référencement naturel est une discipline qui a toujours fait la course avec les évolutions des algorithmes des moteurs de recherche, avec pour but “deviner” les critères et leur poids dans les décisions prises par ces moteurs.

Mais ce métier, essentiellement technique et basé sur le choix de bonnes expressions-clés, a peu à peu évolué pour mieux prendre en compte la dimension utilisateur :

  • avoir du contenu intéressant
  • une navigation facile et évidente
  • une mise en page agréable
  • des contenus plus riches (vidéos, images, contenus sociaux, diaporamas, graphiques, contenus et tableaux dynamiques).

Cette évolution est en train de transformer profondément l’approche du métier de SEO (référenceur), de plus en plus centré sur les contenus.

Le RankBrain de Google

Considéré comme le nouveau critère de pertinence, la technologie RankBrain développée par Google est basée sur des méthodes d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique. C’est à dire que la machine apprend d’elle même à améliorer ses résultats et fait évoluer en continu son algorithme.

Cela a pour but de pouvoir répondre à des requêtes des internautes pour lesquelles la compréhension du sens des mots,  des phrases et du contexte est important. Google a commencé par l’appliquer sur des recherches inédites (jamais posées) ou  ambigües (dont la réponse ne figure pas telle quelle sur le web ou pour laquelle il peut y avoir plusieurs interprétations). Cela représentait environ 15% des recherches Google fin 2015. Cette méthode depuis est déployée pour un nombre croissant de requêtes, permettant de répondre à des demandes contextualisées (“à quelle heure commence la séance de tel film au CGR de Montpellier?“, “comment aller à Barcelone sans prendre la voiture“).

 Pour les Geeks, la description du fonctionnement de RankBrain :

La recherche sémantique : comprendre et contextualiser les recherches

La recherche sémantique consiste à comprendre les demandes en langage naturel (comprenez : comme si vous parliez à un humain) et les contextualiser pour présenter des résultats de recherche. Plus simplement, vous posez votre question à votre moteur de recherche comme si vous l’aviez posée à un collègue. La particularité de ces recherches, en dehors de la formulation, est de tenir compte du contexte dans lequel elles sont posées.

Google a intégré en 2015 un algorithme appelé Hummingbird (colibri) dont RankBrain est une partie permettant de contextualiser les recherches.

Exemple, dans la requête Où acheter du bon pain ce midi? Il y a en fait plusieurs données à agréger :

  • la géolocalisation : où se trouve l’utilisateur?
  • la compréhension de la question : où achète-t-on du pain? > Dans une boulangerie ou au supermarché.
  • l’heure et la date : comprendre ce que veut dire ce midi, l’heure de la demande, le jour de la semaine pour pouvoir trouver une boulangerie ouverte le dimanche par exemple.
  • les données qualitatives : le bon pain : y a-t-il des avis disponibles pour les boulangeries correspondantes aux alentour?
  • les préférences utilisateur : quelles distance a-t-il l’habitude de parcourir, est-il en voiture, en tram ou à pieds, préfère-t-il du pain cuit au four à bois?

référencement naturelConcrètement, qu’est-ce que cela va changer pour le référencement (SEO)?

Des résultats différents pour chaque utilisateur

Tout d’abord, il n’y aura plus une page de résultat de recherche unique pour une recherche, mais une page de résultats par utilisateur et conditions de recherche, en fonction de son emplacement, de l’heure, de ses préférences, goûts et habitudes, ses relations sociales (amis) etc.

La manière de formuler les recherches

Les internautes pourront poser leur question sans se demander comment la formuler pour un moteur de recherche. C’est le moteur qui s’adaptera.

La diversité et la précision des recherches

Les recherches de plus en plus longues et complexes pourront être traitées, afin d’obtenir des réponses précises. La diversité des recherches s’en trouvera décuplée.

Ce qui implique des priorités dans le processus de référencement :

  • l’importance capitale de la qualité du contenu des sites internet (oui, encore plus qu’avant). Et comme il sera possible de mieux faire prendre en compte des contenus longs, ces derniers devront vite s’enrichir, y compris pour les contenus déjà existants :

    • des contenus plus riches
    • répondre à plus de questions
    • répondre plus précisément
    • traiter globalement tous les aspects d’un sujet pour devenir une référence dans son domaine
    • anticiper plusieurs niveaux de lecture dans sa mise en page pour faciliter aussi bien la lecture transverse que la lecture approfondie.
  • une logique de contenu centrée sur l’humain (utilisateur) : des phrases et une logique faites pour les humains, pas pour les moteurs de recherche.
  • une optimisation mobile toujours plus poussée pour s’adapter aux conditions d’utilisation et faciliter l’accès aux informations.
  • des données structurées : coder les contenus du site de manière à faciliter la compréhension des types de données qui y figurent.
  • l’adaptabilité des données présentées en fonction de l’utilisateur pour mieux correspondre à son attente, plutôt que de présenter un contenu standard.

Et des avantages pour ceux qui ont toujours voulu privilégier la qualité du contenu (comme Beenome) :

  • une baisse de visibilité des articles de qualité médiocre
  • une meilleure élimination des contenus spam et black hat (triche avec les moteurs de recherche)

Sources :

Article précédent
Détecter et se débarrasser des redirections trompeuses sur mobile
Article suivant
Les apports des réseaux sociaux au référencement naturel

Articles liés

Menu

<   Navigation | BEENOME

beenome