Vivre de son blog de tourisme

Nous avons parmi nos clients plusieurs blogueur qui tentent d’allier leurs convictions, leurs passion et leur mode de vie avec un revenu issu du blogging. Mais peut-on vraiment vivre d’un blog? Après Cyrielle, rédactrice du blog Plastique et Protéine, blog vegan et éco-responsable, voici aujourd’hui le témoignage de Thibault, expatrié et blogueur, qui partage ses bons plans sur Barcelone, Porto et Rome.

vivre de son blog

Par Thibault Pakiry

Avoir un blog est un excellent moyen de gagner de l’argent. C’est le cas notamment dans le domaine du tourisme. Je me suis lancé dans plusieurs blogs de tourisme, sur les villes de Lisbonne, Porto, Barcelone et Rome.

Et je vais expliciter dans cet article les meilleurs moyens de monétisation, tout du moins ce qui ont le mieux fonctionné pour moi. Il existe des moyens très connus comme la publicité pour faire de l’argent, mais ces moyens, à moins d’avoir énormément de trafic, sont très peu rentables.

Le blog de tourisme : une stratégie particulière

Le concept de blog de tourisme est assez particulier. La majorité des blogs aujourd’hui se constituent une mailing-list en capturant des mails sur leur blog, et vendent ensuite des produits à des clients qui deviennent fidèles.

Cette stratégie est excellente dans de nombreux domaines comme le domaine de la nutrition, du marketing ou encore du sport. C’est le cas par exemple de Quentin du blog Merci Végan, que je suis maintenant depuis de nombreux mois et qui a créé le Vegan Pass. L’idée est de capturer des mails pour ensuite vendre des formations au sein d’un groupe privé. Dans son cas, cela fonctionne très bien mais il est essentiel de comprendre que dans le cas du tourisme, la stratégie est différente.

Les gens qui viennent sur votre blog sont des touristes qui vont se rendre quelques jours dans la ville puis repartir. Ils ne seront donc pas des clients fidèles, et ne pourront donc pas acheter à plusieurs reprises dans l’année les services et les produits que vous proposez.

L’idéal est donc de proposer des produits de qualité en faisant tout pour leur faire acheter ou faire une réservation dès leur première visite sur le site. Pour cela il est important d’avoir un site très clair et bien référencé, afin d’avoir un maximum de trafic.

Voyons maintenant les 4 principales manières de gagner de l’argent dans le domaine du tourisme.

1 – Les différences de marges

monetiser blog voyageLe premier moyen est de travailler pour gagner les meilleures marges.

J’ai commencé à faire de l’affiliation avec les billets d’avion, et grâce aux comparateurs de prix de billets d’avion, je gagnais de l’argent lorsqu’un touriste cliquait sur le lien d’affiliation pour réserver un billet d’avion. Le gros inconvénient est que les commissions sont très faibles : autour d’un euro par billet d’avion acheté. La raison est que je touche une commission de la commission du comparateur de prix via la compagnie aérienne. C’est donc loin d’être la meilleure marge dans le domaine du tourisme.

Vous pouvez vous tourner vers la restauration ainsi que l’hôtellerie.

Dans le cas de la restauration à Lisbonne par exemple, j’ai négocié des partenariats avec des restaurants de la capitale, et les touristes qui viennent de ma part ont une réduction sur l’addition finale. Pour que les touristes mentionnent bien mon nom et que je puisse faire les comptes avec les restaurants partenaires, j’ai négocié des petits avantages comme des verres de vin offerts s’ils mentionnent qu’ils viennent de ma part. Et je conseille ces restaurants sur mon site afin que tout le monde soit gagnant.

Dans le domaine de l’hôtellerie, les liens d’affiliation sont également beaucoup plus rentables que les liens d’affiliation pour les billets d’avion. Booking notamment reverse une commission comprise entre 10 et 30 € par réservation qui vient de mon lien d’affiliation. J’ai ainsi créé une page sur les hôtels de Porto où je partage beaucoup d’informations gratuites sur les logements dans le centre-ville de Porto. Et j’ai intégré le lien d’affiliation afin que les touristes qui se trouvent sur mon site puissent y faire une réservation.

2 – Pourquoi supprimer les intermédiaires a augmenté mes revenus ?

Supprimer les intermédiaires est un excellent moyen de booster vos revenus.

Pour proposer un service de transport privé par exemple entre l’aéroport et le centre-ville, vous pouvez passer par des sites de réservation vous toucherez une commission et vous n’aurez presque pas de travail.

Mais pourquoi ne pas supprimer cette intermédiaire pour proposer directement votre transport de services privés ? J’ai ainsi négocié un partenariat avec une entreprise de transport à Rome en Italie afin de ne plus passer par de sites de réservation et augmenter mes revenus.

Et en travaillant directement avec une société italienne mes revenus ont été multiplié par 5. Pour cela, j’ai indiqué les tarifs de réservation sur une page consacrée à l’aéroport de Rome afin que les internautes puissent faire la réservation.

3 – Avoir ses propres services est la clé

gagner argent blogProposer ses propres services est également un autre moyen de bien monétiser votre blog de tourisme. Dans le cas de tourisme, la visite guidée est un service très recherché.

Vous pouvez ainsi choisir la première solution, la plus simple, qui est de passer par des agences ou de proposer des visites via d’autres sites.

Mais si vous voulez avoir des revenus très importants, l’idéal est de proposer vos propres visites et de créer une page entièrement consacrée aux visites, pour que les gens puissent réserver en ligne.

Le grand point fort est que vous décidez d’absolument tout, à savoir le prix, les conditions de la visite ou encore le salaire du guide touristique. Il est nécessaire d’avoir des capacités de management puisque les guides touristiques deviennent vos salariés.

Il faut également prendre le temps de répondre à toutes les questions que vous recevrez puisque les touristes auront des doutes sur les conditions du service. Parallèlement, ce moyen est le moyen de monétisation qui me rapporte le plus. C’est pourquoi j’ai décidé non seulement de le mentionner sur la page qui y est consacrée bien évidemment, mais également sur plusieurs pages de mon site qui ont le plus de trafic et qui sont les plus populaires, comme c’est le cas de la page des activités à Lisbonne. Et grâce à cette stratégie, le nombre de réservations s’est envolé.

4 – Choisir une stratégie d’affiliation sur un monument historique bien précis

Faire de l’affiliation sur les billets d’entrée des monuments touristiques est une très bonne stratégie, mais il y a plusieurs manières de l’approcher.

La manière classique est de faire un article sur tous les monuments touristiques, et de placer un lien d’affiliation à côté de chaque monument. Le problème est que lorsqu’un monument est très connu, beaucoup de gens cherchent à acheter des billets en tapant le nom du monument sur Google et non en cherchant des articles listant tous les monuments culturels d’une ville. C’est le cas de la Sagrada Familia à Barcelone, qui a près de 70 000 recherches mensuelles par mois. J’ai donc décidé de créer une page entièrement consacrée au monument de la Sagrada Familia, avec comme mot-clé la Sagrada Familia.

La stratégie a fini par payer puisque grâce à quelques backlinks, la page s’est positionnée et le nombre de clics sur mon lien d’affiliation pour réserver un billet d’entrée a considérablement augmenté.

En d’autres mots, la stratégie est de créer une page sur un monument culturel spécifique, à condition que ce monument soit très recherché. Et c’est le cas de la Sagrada Familia.

Et vos commissions grâce à l’affiliation sur les billets d’entrée du monument seront bien plus importantes que si vous aviez laissé un simple lien d’affiliation au milieu d’une page consacrée à tous les lieux culturels d’une ville.

Pour conclure, de nombreux moyens de monétisation existent pour vivre avec un blog de tourisme, mais certains sont bien plus efficaces que d’autres.

En faisant des tests, vous pouvez facilement tripler voire quadrupler vos revenus.

 

Cet article a été rédigé par Thibault, du site bonjourbarcelone.fr
Photos d’illustration par Renaud Venet

Article précédent
Chaobenji, traiteur de sorbets et glaces artisanales sur plancha glacée

Articles liés

Menu

<   Navigation | BEENOME

beenome